Amenez-moi par Trois Cafés Gnôles Paroles

Paroles à télécharger et prêtes à imprimer ici.

Communiqué des Trois Cafés Gnôles :

Malgré des tensions évidentes dans le groupe (dont l’avenir est compromis aujourd’hui, avouons-le), nous tenions à tenir notre promesse d’hier en publiant la vidéo hommage au regretté Charles Aznavour. Nous espérons que vous nous pardonnerez cette mésaventure et que vous apprécierez tout de même cette nouvelle version de la magnifique chanson « Emmenez-moi » que vous trouverez ici.

Vers 16 heures quand vraiment je m’ennuie
Je sors du boulot
Elle arrive vite à mon esprit
L’heure de l’apéro

D’abord je vais chez Raymonde
Prendre un verre ou bien deux
Comme y a pas trop de monde
Je goutte encore un peu les cépages

Traînant un parfum connu
De pays bordelais
Bon c’est pas des grands crus
ça pique le gosier, l’œsophage

Moi qui n’ai bien bu toute ma vie
Que des alcools forts
J’ai la gorge déjà bien salie
Irritée à mort.

Amenez-moi une canette de bière
Amenez-moi encore une bouteille
Il me semble qu’un dernier verre
Faciliterait mon sommeil

Dans les bars à la tombée du jour
Avec les copains
Faut qu’on parle de cul, et toujours
un verre à la main.

Gérard sert une ou deux doses
Et soudain y a Julien
Qui entame sa prose
Un merveilleux poème sur sa mère

Qui est tombée dans les bras
De son cousin germain
Ne le répétez pas :
Le grand cousin d’Julien, c’est son père !

Quand les bars ferment, que les copains
Rejoignent leur femme
Moi j’picole encore jusqu’au matin
Sur le macadam…

Amenez-moi une canette de bière
Amenez-moi encore une bouteille
Il me semble qu’un dernier verre
Faciliterait mon sommeil

Un beau jour dans mon grand garage
Dessous ma maison
Je distillerai mon breuvage
En toutes saisons

Prenant des bouts de tuyaux
Pour faire un alambic
On parlera de ma gnôle
à Tulle et à Neuvic, Jusqu’à Brive

Et les filles alanguies
Par l’alcool des vapeurs
Finiront dans mon lit
Je leur brout erai la fleur qui m’enivre !

Cinquante cinq ou soixante dix degrés
ça va c’est pas fort
Après deux ou trois p’tits godets
Tu chanteras encore :

Amenez-moi une canette de bière
Amenez-moi encore une bouteille
Il me semble qu’un dernier verre
Faciliterait mon sommeil !

Lalalala…