Je Vlog #01 Mon rêve c’est de…

Alors voilà, ce jour là je me suis levé tôt, et comme toutes ces fois où on se lève au milieu de la nuit pour ne pas se recoucher, on fait des trucs inhabituels comme faire la vaisselle, lire un prospectus Carrefour, regarder des vidéos très étranges etc. Et là ça m’a pris, j’ai commencé un VLOG. Si vous ne savez pas ce que c’est, alors vous apprendrez au moins ça.

On pourrait dire que ça se situe entre la télé-réalité et le podcast. Monologues psychologiques et/ou sans intérêt agrémentées d’annotations futiles. Je confesse un peu, je fais découvrir ma vie… (parfois intime… oui vous verrez, c’est pour plus tard). C’est une petite série où je m’amuse à passer (presque!) toute la journée « avec vous ».

Si vous trouvez que votre vie est nulle, rassurez-vous et regardez JE VLOG !

Il faut dire que la veille de ce tournage (oui car c’est un tournage…) j’ai regardé des vidéos de Solange te parle. Cette québécoise « contrariée » a quelque chose s’intriguant… Son personnage est  agaçant, récurrent et crédible. Ajoutés à sa douceur et sa naïveté on s’attache assez rapidement à lui; encore faut-il passer le cap’ de la première minute…solange Solange te parle de la vie, du quotidien, de ses envies etc.

LA youtubeuse aux 90 vidéos (sans compter la chaîne bonus) m’a fait suggéré qu’on pouvait faire une vidéo avec rien… ou plutôt avec DU rien. Dans ses 50 conseils pour youtuber, elle dit entre entre « Ne prépares rien, branche ta caméra, et tu verras… » C’est exactement ce que j’ai fait, et je ne l’aurais sûrement pas fait si je n’étais pas tombé sur ces vidéos presque extra-terrestre; surtout à l’heure du cut-cut-parle-vite qu’on voit un peu partout.

 

P.S. JE VLOG et un diminutif de Jean-Emmanuel vlogue (si tant est que le verbe vloguer existât, mais ça viendra…).