Le devoir de ressemblance

N’avez-vous jamais eu envie de vous marier ? D’être propriétaire ? D’avoir des enfants ? Etc.

Parfois je me demande si ces envies viennent réellement de nous. Lorsqu’ une personne nous raconte son exploit d’achat immobilier, l’expérience qu’il vit avec l’arrivée de son enfant, ou sa réussite professionnelle, on se dit au fond qu’«il faudrait peut-être que j’en fasse autant». On en arrive même à penser qu’on « aimerait bien en faire autant ».

Certes, il est normal d’être inspiré, c’est même le cumul et le mélange de ces inspirations qui font en grande partie notre personnalité. Mais ces envies dont nous parlons… sont différentes selon nos cultures et nos lieux de vie.

Aussi est-on en droit de se demander si ces envies sont naturelles, ou bien si elles nous sont imposées par l’ambiance et les us de la société dans laquelle nous évoluons ; auquel cas ne sont-ce-t-elles plus vraiment des envies, mais ce que j’appelle ici un devoir de ressemblance

2maisons2 maisons dans l’Ontario au Canada.