Ma Biographie

Quand Marion, la chargée de prod’ de ma nouvelle compagnie [C’est Pas Permis] me demande ma biographie, je lui donne celle que j’ai faite pour le dossier de Boby et Bybo, à savoir :

Jean-Emmanuel SCARFIGLIERI

Auteur, compositeur et comédien en grande partie autodidacte, il cumule les compétences au service de la scène. Il crée ainsi depuis 8 ans différents spectacles de musique, de nouveau cirque et de théâtre. Dans sa quête de nouvelles expériences professionnelles et surtout artistiques, il participe à la création des Mots-dits où il s’exerce à l’improvisation théâtrale. Il y rencontre Seb avec qui il crée Ze Boss et Boby et Bybo.

Aujourd’hui, il exerce trois activités principales, la musique, la création d’ateliers autour des activités artistiques et son travail de comédien.

Mais elle me dit qu’il faut étoffer. Celle de Boris, mon nouveau collègue, faisant une page. Là je me penche sur la question… ouvre mon CV, commence à écrire, et prend peur. Le temps qui passe, les projets qui ont eu leur vie, la nostalgie… tout ça, ça fait un choc. Et c’est long (c’est pour ça vous n’êtes pas obligés de lire, sauf si vous êtes vraiment curieux), j’ai pourtant omis des trucs (petits boulots, brevet des collèges mdr, création de courts-métrages…). De cela je vais peut-être « m’amuser » à faire une version « interactive » (ouais avec des liens quoi)… Mais pour l’instant, j’ai autre chose à foutre ! 🙂

Photo de Sébastien Coppolino (SebNco) Première séance de la Cie ‘C’est Pas Permis’

Jean-Emmanuel SCARFIGLIERI

Auteur, compositeur et comédien en grande partie autodidacte, il cumule les compétences au service de la scène. Il crée ainsi depuis 9 ans différents spectacles de musique, de nouveau cirque et de théâtre. Après quelques apparitions scéniques durant son adolescence pendant laquelle il découvre le théâtre et reprend l’apprentissage du piano, Jean-Manu décide de monter lui-même des spectacles.

Il obtient cependant son Baccalauréat Scientifique en 2002.

En 2004, alors qu’il suit une licence professionnelle à distance traitant des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (Université de Limoges), l’envie de jouer en groupe se fait sentir. Il monte ainsi avec Florian Robert le groupe Les Zikologistes un duo folk accordéon/guitare aux reprises de chansons actuelles qu’ils affectionnent (les Wriggles, Aldebert, Bénabar…)

En 2005, c’est une autre passion qu’il développe, la jonglerie. Ainsi il fréquente l’association Du Grenier au Jardin qui propose des ateliers libres. L’ancienne association s’étant engagée dans une prestation, Jean-Manu monte un trio loufoque où il est accompagné de Samuel Mandonnaud et Franck Deneauve. Ils créent un spectacle de rue : Départ en Vrille, sous le nom de ce qui deviendra la Compagnie Tournevices. Ils jouent une douzaine de fois ce show interactif qu’ils s’amusent à remodeler à chaque représentation, l’occasion pour Jean-Manu de composer des chansons et illustrations

sonores originales.

En 2006, il rejoint La Balise (Limoges) avec qui il s’exerce au théâtre d’improvisation pendant trois ans. Durant cette période il créé et joue avec Samuel, Récital en Do Grave… (très grave), du nouveau cirque où plusieurs techniques sont mises en scènes : compositions, lumière, chant, marionnettes, et jonglerie. C’est le premier spectacle de Jean-Manu et la Compagnie Tournevices avec un sérieux but professionnel.

Les Mots-Dits sont créés en 2008. Avec eux, Jean-Manu continue de s’adonner au théâtre d’improvisation, il participe notamment à des vidéos et des spectacles sur mesure. Il créé et enregistre, par exemple, une chanson pour Reim’phos, structure importante dans le domaine de la santé en Limousin dont Maud Baldé réalise le clip.

Jean-Manu continue avec les Mots-Dits et Sébastien Coppolino. Ils écrivent et interprètent Ze Boss, satire « tragicomique » traitant du licenciement. Ce spectacle de salle mis en attente, ils tournent aujourd’hui avec Boby et Bybo : le nouveau monde. Duo clownesque écrit et joué par Seb et Jean-Manu où les deux protagonistes loufoques rêvent d’utopie.

Parallèlement au théâtre, et étant fils de pianiste jazzman, Jean-Manu continue la musique. Il commence à écrire des chansons vers 17 ans. Il trouve d’abord son inspiration dans les relations plus ou moins amoureuses. Rapidement, il élargie son écriture aux sujets les plus divers qui plonge l’auditeur dans des univers parfois réalistes, parfois sur-réalistes (quoique ?). Au fil des rencontres, il monte une équipe composée de musiciens issus de divers horizons. Il joue et sort avec eux son premier album A tous les coups en novembre 2008. Les concerts live ont notamment créé opportunité en 2010 de rencontrer et de faire la première partie de Sanseverio.

En 2013 il monte une nouvelle compagnie avec Boris Eyermann, jongleur équilibriste : La Cie C’est Pas Permis, avec laquelle sort le spectacle de rue au jonglage métaphorique : Cimes et Abîmes.